Sandrine Pache

Educateurs gays et lesbiennes: la gestion identitaire

Contenuti

L’éducation spécialisée a essentiellement pour fonction de permettre à des jeunes en difficulté ainsi qu’à des personnes différentes de « la norme » de s’intégrer dans notre société. Mais qu’en est-il de l’éducation spécialisée lorsqu’elle se trouve confrontée à ses propres normes en matière de sexualité, en particulier face à l’homosexualité ? Pour traiter de cette question, j’ai choisi de donner la parole à des gays et des lesbiennes qui sont éducateurs et éducatrices en les interrogeant sur leur perception à ce sujet et sur la manière dont ils s’y prennent quant à leur propre identité sexuelle sur leur lieu de travail. En effet, l’hypothèse de base sur laquelle s’appuie cette recherche consiste à supposer que malgré l’évolution actuelle sur la manière d’aborder l’homosexualité, il existe encore une forte appréhension à ce sujet et que celle-ci s’exprime également dans le monde de l’éducation. Le fait que les institutions éducatives s’occupent de jeunes et de personnes présentant des difficultés d’adaptation les incite probablement à se conformer aux normes sociales dominantes puisqu’elles sont censées offrir des modèles de formation et d’adaptation ou de réadaptation à notre société. Il est donc possible que cette situation conduise à une tension au sein des individus et des institutions entre les représentations sociales liées à l’homosexualité et celle liées au rôle d’une personne employée dans une fonction éducative. L’homosexualité n’étant pas encore considérée comme un modèle social « légitime », il est donc fort probable qu’une personne homosexuelle travaillant dans le milieu de l’éducation soit appelée à négocier, d’abord avec elle-même, puis avec son entourage professionnel, un niveau de « visibilité » qui lui permette d’exercer son métier sans qu’elle fasse l’objet de rejet. J’entends ici par le terme de « visibilité » le fait de se rendre explicitement et volontairement identifiable en tant que personne homosexuelle aux yeux de tout un chacun. Dans la perspective développée ici, pour un éducateur ou une éducatrice homosexuel, le fait de rendre publique son identité sur son lieu de travail est un acte qui ne va pas de soi et appelle une évaluation de la situation face aux divers enjeux en présence. L’identité homosexuelle est comprise ici comme allant au-delà du concept d’orientation sexuelle qui signifie simplement: désirs et amour envers le même sexe. Elle se définit comme « ...une convergence de désirs, de sentiments, d’actes et de conscience, qui culmine dans une définition et une acceptation de soi comme homosexuel » (Castaneda, 1999, p.40). L’objet central de cette recherche concerne la gestion de l’identité homosexuelle des éducateurs et des éducatrices dans leur contexte professionnel. Comme je vais l’exposer plus en détail ci-dessous, traiter de cette question suppose de s’intéresser aux représentations sociales liées à l’homosexualité et à celles rattachées au rôle attendu des éducateurs au sein de leur fonction. L’objectif de ce travail consiste donc à comprendre comment les personnes homosexuelles employées en tant qu’éducateurs et éducatrices gèrent-elles la « visibilité » de leur identité sexuelle dans le cadre professionnel.

  • Pubblicazione: 2001
  • Pagine: 76
Educateurs gays et lesbiennes:  la gestion identitaire

Scarica la pubblicazione

Download

Categoria

Scuola

Valutazione

0.0/5 rating (0 votes)

Resta aggiornata_o con nostre notizie, eventi e curiosità

Recapiti


Associazione Imbarco Immediato
CH-6500 Bellinzona
T +41 (0)79 849 87 17
E Questo indirizzo email è protetto dagli spambots. È necessario abilitare JavaScript per vederlo.

IBAN: CH18 0900 0000 6513 5957 5